AB40V
Riant-Mont 27
1004 Lausanne
CCP 17–109786–6
IBAN CH4309000000171097866
PHOTOZ - CRÉATION PHOTOGRAPHIQUE
Accueil / Home Info & Boutique Carterie / Ecards Liens / Links
Extra Contact : "mail2photoz" -at- "gmail.com"
La photographie, c'est simple comme un clignement des yeux.
  1. Ouvrir les yeux
  2. Se laisser impressionner par ce que l'on voit
  3. Fermer les yeux
  4. Imaginer ce qu'on aurait pu voir
Et voilà, la photo est faites! AB40V - Lausanne / Suisse Switzerland
INFO BOUTIQUE
Petit cours de photographie Glossaire des termes de photographie Petit guide d'achat numérique
Zoom Objectif à distance focale variable.
Petit guide d'achat numérique... ou avoir directement des offres et conseils

Capteur
 
Appareils de la Boutique
 


Le capteur photographique, de type CCD (Charge-Coupled Device ou dispositif à transfert de charge), CMOS (Complementary metal-oxide-semiconductor) ou leurs variantes (Super CCD, FoveOn, Exmor R...), est un élément central de la photographie numérique. Néanmoins, il n'en garantit nullement la qualité ni même totalement la dimension.

La taille du capteur détermine la taille de l'image finale, avant traitement (format appelé RAW). Plus le capteur est grand, plus nombreux sont les pixels (point image) et donc plus détaillée est la décomposition de l'image. Par conséquent, plus ce nombre est grand, plus il est possible d'avoir une image détaillée pour un plus grand format final ou des agrandissements.

Mais un nombre de pixel élevé n'implique pas leur sensibilité, l'absence de bruit, le bon traitement numérique des signaux électriques qui en résultent ni la colorimétrie finale. Et tout aussi important que la taille du capteur, dont le nombre de cellules comprises dans le capteur, sont leurs dispositions les unes par rapport aux autres, le découpage colorimétrique et donc le choix de filtre de couleurs ou encore la taille propre à chaque cellule qui en détermine la sensibilité à la lumière.

Il existe essentiellement deux types de capteur photoélectrique: CCD - Charge-Coupled Device ou CMOS - Complementary Metal Oxide Semiconductor. Depuis le premier appareil photo numérique lancé par Sony en 1981, le Mavica pour Magnetic Video Camera, de nombreuses améliorations ont été apportées, aussi bien des progrès pratiques comme l'adjonction du premier LCD de visualisation par Casio 1995 que techniques. Aujourd'hui, cette classification des familles de capteur se subdivise encore avec les éléments suivant:

  • Super- CCD de Fujifilm, apparu dès 1990 en variantes HR, SR ou EXR et dont les différentes géométries permettent d'atteindre une grande précision de piqué tout en diminuant le bruit numérique.
  • Capteur CCD RVBE de Sony et installé sur le Minolta Dimage A2 ou le Sony Cybershot DSC-F828, qui ajoute la couleur Emeraude aux trois filtres de couleur RVB - Rouge Vert Bleu usuels pour une plus grande latitude chromatique
  • Capteur CMOS à illumination arrière ou BSI - Back Side Illuminated
  • CMOS Foveon X3 installé sur les appareils photo de la marque Sigma et qui qui superpose les filtres de couleur RVB plutôt que de les intercaler afin d'obtenir un rendu théorique plus proche encore de la réalité

En dehors des données techinques à proprement parler, il y a encore d'autres facteurs important à prendre en considération comme par exemple la taille des capteurs. Ainsi, par exemple, les formats supérieurs de type APS-C pour Advanced Photo System type-C utilisé chez Nikon ou Canon, le Full-Frame ou plein cadre chez Olympus, le FX chez Nikon, les formats hexagonal Super-CCD de Fujifilm, permettent d'obtenir de meilleurs rendus photographiques grâce à leurs plus grandes tailles ou de meilleures interactions. Autre nouveauté apportée par Fujifilm en 2010 avec le FinePix REAL 3D W1, le premier appareil photo au monde à offrir une vision en 3 dimensions et générer des images en 3D.



MÉmoire Interne
& RapiditÉ
 
Une plus grande taille de la mémoire interne de l'appareil améliore souvent directement sa rapidité mais cela n'est pas systématique. Et la rapidité est un facteur important. Une attention particulière à certaines étapes de la photographie numérique - rapidité à l'allumage (délai entre l'allumage et le premier cliché photographique), le délai entre les clichés, temps nécessaire à la mise au point autofocus selon les conditions de luminosité, délai de traitement des images, temps d'enregistrement sur le support mémoire... - est nécessaire pour choisir un appareil qui convienne parfaitement à l'objet auquel il est destiné : photo reportage, photo d'enfants ou de sport, photo de studio, photo nocturne, photo portrait...
Carte MÉmoire
 
Cartes MÉmoires de la Boutique
 
La carte mémoire, souvent utilisée par les appareils modernes en conjonction avec la mémoire interne, peut être de différents formats. Parmis ceux-ci, on peut citer :
  1. Smartmedia (SM) - Dimensions : 45 mm x 37 mm x 0,76 mm. Taille maximum : 128Mo. N'est plus en fonction!
  2. MultiMedia Card (MMC) - Dimensions : 24 mm × 32 mm × 1,4 mm. Taille maximum : 2Go. N'est plus utilisé!
  3. Memory Stick (MS) - Dimensions : 50 mm x 21,5 mm x 2,8 mm. Taille maxiamle : 16Go. N'est plus en fonction!
    Évolutions : MemoryStick Duo (dimensions : 31 mm x 20 mm x 1,6 mm)et MemoryStick Micro ou M2 ( dimensions : 15 mm x 12,5 mm x 1,2 mm) et de tailles pouvant atteindre 32Go.
  4. Extreme Digital (xD ou xD Picture Card) - Dimensions : 20 mm x 25 mm x 1,7 mm. Variantes : Type M, Type H et Type M+. Il ne sera bientôt plus en fonction!
  5. Compact Flash (CF) - Dimensions : 42,8 mm de largeur et 36,4 mm de hauteur. Variantes : CF-I avec 3,3 mm d'épaisseur et CF-II aussi appelée Microdrive, avec 5 mm d'épaisseur. Taille maximum : 100Go avec une capacité théorique maximale était de 137 Go.
  6. Secure Digital (SD) - Dimensions : 24 mm × 32 mm × 2,1 mm. Taille maximum : 2Go.
    Évolutions: SDHC (dimensions : 24 mm × 32 mm × 2,1 mm et de tailles pouvant atteindre 32Go), miniSD (dimensions : 21,5 mm x 20 mm x 1,4 mm et de tailles pouvant atteindre 32Go) et microSD (Dimensions : 11 mm x 15 mm x 1 mm et de tailles pouvant atteindre 32Go)
Le choix de la carte a un rôle important à jouer dans la rapidité, la facilité et le coût de ka photographie digitale. En effet, le temps d'écriture ou de lecture sur cette mémoire amovible peuvent représenter un goulot d'étranglement et influer sur l'intervalle de temps mort entre deux photos, donc la rapidité de réaction de l'appareil. Au final, les écarts peuvent être importants.
De plus, certaines cartes présentent une plus grande sécurité (moins de risque de perte) ou de facilité d'utilisation (capacité, encombrement, prise en main, stockage).
Support mÉmoire
 
Le choix de support ou carte mémoire (xD, SD - Secure Digital, CF - Compact Flash, MS - Memory Stick, SM - SmartMedia, Microdrive, MMC - MultiMedia Card, etc.) est important car il en détermine le coût mais aussi souvent la performance, certains modèles étant plus sûrs et plus rapides. Une mémoire peut fiable peu conduire à une perte d'information ou à des données mal enregistrées voire définitivement altérées. Si dans le premier cas, il existe heureusement des logiciels de récupération, les derniers cas de figure sont souvent fatals. Il faut donc faire attention au type choisi, au fabricant et au conditionnement autant voire plus qu'au prix d'achat.
Optique
 
Appareils de la Boutique
 
La qualité de l'image est directement liée à celle de l'optique. Une bonne optique soignée (sans rayure, jeu ni poussière) est donc primordiale.

Le facteur multiplicatif affiché, par exemple 10x ou 20x, correspond au rapport entre la plus grand et la plus petite focale. Par exemple, il en irait ainsi d'un 35mm - 350mm (10x), d'un 28mm - 280mm (10x) ou 24mm - 480mm (20x).

La taille de l'objectif optique est souvent indiquée sous forme brute et/ou sous forme d'équivalent au format photo 24 × 36 mm du film 35 mm ou argentique. Cela tient du fait que les capteurs digitaux étant de format souvent bien plus petits que ces dimensions propres au film argentique, la valeurs brutes des optiques doivent être bien plus petites mais que pour la commodité de compréhension, on les compare toujours à l'ancien format des film argentique. Ainsi, par exemple, pour un capteur type 2/3'' de taille 8.80mm x 6.60mm (diagonale de 11.0 mm), le facteur équivalent de focale est de 3.9 (= 43.3 / 11), où 43.3mm correspond à la diagonale d'un cliché argentique 24mmx36mm. Ceci revient à dire qu'un objectif taille réelle de 8.9mm - 89mm aura alors sont équivalent argentique égal à 8.9 x 3.9 = 35mm - 89 x 3.9 = 350mmm.
VisÉE
 
La qualité de la visée et de sa couverture, aussi parfaite que possible, augmente grandement les possibilités d'avoir le meilleur point de vue au meilleur moment.
Traitement d'image
 
Sauf au format RAW, pas toujours disponible, tous les autres formats intègrent un traitement électronique des signaux sortant du capteur photographique. En effet, les signaux bruts correspondent aux réponses de cellules photosensibles juxtaposées. Il faut encore faire le lien entre ces millions de micro-images pour n'en former qu'une, aussi fidéle que possible à la réalité. Et ça, c'est le rôle du micro-logiciel et des traitement numérique de l'image, d'où leur importance.
Logiciels
 
Logiciels de la Boutique
 
L'offre de logiciels peut être important quand on ne dispose pas soi-même des outils pour lire ou traiter les images dans tous les formats disponibles (RAW, TIFF, JPEG, MPEG, AVI...), d'autant plus quand il s'agit de format propre au fabricant. Il est également très important, surtout pour le micro-logiciel (ou firmware) interne à tout appareil de vérifier qu'on dispose de la dernière version mise à jour.
 
fonctions
 
Entre stabilisation, reconnaissance de visage ou de sourire, reconnaissance automatique des conditions, compensation de contre-jour... Certaines de ces fonctions peuvent être utiles selon les situations. Cependant, ces fonctions sont des aides et ne résolvent pas tout. Ils peuvent même devenir contreproductifs ou superflus selon les situations ou conditions.
alimentation
 
Le type d'alimentation (Li-ion, Li-polymère, NiMh...) peut intervenir dans la durée d'utilisation de l'appareil photo et le nombre de clichés qu'on peut effectuer (avec ou sans flash) avant de devoir recharger les batteries. Dans un cas contraire, il détermine aussi le coût d'achat de batteries de rechange.
interface
 
Suivant que vous utilisez Linux, Windows ou Mac, vérifiez que l'appareil soit compatible pour les transferts d'images. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas. À défaut, il est possible d'utiliser un lecteur externe de cartes mémoire.
service clientÈle
 
Chose à ne pas négliger, le service à la clientèle du fabricant est à ne pas négliger. Par exemple, l'étendue et la durée de la garantie font partie de ce service.
Si dans de rares cas, il est sans importance, souvent, que ce soit pour des mises-à-jour de logiciels, les réparations, les accessoires, les conseils ou recommandations, un bon service est gage d'une meilleure utilisation et une plus longue durée de vie de l'appareil photo choisi.
Accessoires
 
Accessoires de la Boutique
 
Certains accessoires tels que flashs externes, trépieds, doubleurs de focale, grands angles, lentilles, filtres, protections.. peuvent être très pratiques voire indispensables suivant les circonstances. Mais le choix des accessoires est très large et leurs utilité parfois bien spécifique. Toutefois, ces ustensiles photographiques peuvent s'avérer très pratiques et réduire grandement les frais en qualité acceptable.
Outillage
 
Connaissance, Informatique et MatÉriel de la Boutique
 
Une photographie n'est qu'une illustration de l'imaginaire et se doit de prendre corps un jour... à l'heure du numérique, cela se fait au travers d'ordinateurs, de logiciels, d'imprimantes, de projecteurs, de transcripteurs et bien d'autres outils indispensables alors qu'à l'époque de l'argentique on parlait de papier photo, de pellicule, de grain, de chambre noire, de liquide de développement, de filtres, etc. Ces outils sont malheureusement tout aussi important pour le résultat final que le sujet de la photographie ou l'appareil lui-même.

Pour une plus grande sécurité, demandez des offres et des conseils ici
Glossaire des termes de photographie
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
A
Angle de vue Quantité de la scène du sujet pouvant être prise par un objectif, ou une focale d'un zoom. Un grand angle a un angle de vue plus grand que celui d'un téléobjectif.

ASA Abréviation pour Américain Standards Association. Système de ratio de vitesse, ou de sensibilité à la lumière du film, maintenant remplacé par le système international ISO.

Autofocus Système intégré à l'appareil et faisant une mise au point automatique sur les éléments du sujet situés dans la zone central du viseur, indiquée par des repères. Le système A.F. émet un faisceau d'infrarouges ou d'ultrasons qui, réfléchi par, le sujet, retourne vers le système. La mise au point se fait donc en fonction de la durée de ce trajet - autrement dit, en fonction de la distance du sujet. Sur les Reflex, c'est un capteur situé derrière l'objectif qui assure une mise au point parfaite en toute circonstance.
B
B Voir Pose B

Book Voir Portfolio

Bracketing (Fourchette d'exposition) Prise de plusieurs vues - trois ou plus - d'un même sujet, en faisant légèrement varier l'exposition;
C
Close-Up Photo de portrait serré fait en générale pour mettre en valeur un maquillage.

Codage DX Code optique constitué de carrés figurant sur la cartouche du film et codant la sensibilité de la pellicule. Les appareils dotés d'un système de lecture de code DX reconnaissent automatiquement cette sensibilité et règlent donc l'exposition en conséquence

Compact Appareil caractérisé par un viseur indépendant de l'objectif (visée directe), de nombreux automatismes et une optique intégrée non amovible - soit focale fixe, soit zoom

Contraste Différence entre les parties les plus éclairées et les ombres profondes dans un sujet, négatif ou tirage.

Contre-jour Prise de vue face à la lumière.

Contre-plongée Prise de vue oblique dirigée du bas vers le haut

D
Déclencheur souple Câble permettant de déclencher sans risquer de bouger l'appareil.

Diaphragme Trou de diamètre variable formé par une série de lames métalliques se chevauchant dans un objectif. La dimension du trou est commandé par une bague à l'extérieur de l'objectif, et marqué en nombre f, ou automatiquement par le système d'exposition automatique de l'appareil. La taille de l'ouverture détermine l'intensité lumineuse atteignant le film.

Distorsion de couleurs Couleur ne correspondant pas, au vrai tirage, à la vrai couleur du sujet. Cause : mauvais tirage, reflet du flash, etc...
E
Ecran LCD Ecran à cristaux liquides affichant toutes les indications concernant les réglages de l'appareil.

Erreur de parallaxe Différence entre la portion d'espace vue dans le viseur et l'angle de champ de l'objectif. Erreur fréquente avec les compacts, car ils sont à visée directe décalée.

Exposition Quantité totale de lumière atteignant le film ou le papier. Dans l'appareil photo elle est déterminée par la taille de l'ouverture et la vitesse d'obturation. En chambre noire elle résulte de l'ouverture de l'objectif et du temps d'allumage de l'agrandisseur.
F

Filé Mouvement imprimé à l'appareil, en déclenchant pour suivre un sujet qui est en mouvement.

Filtre dégradé Filtre coloré dont une moitié est foncée et l'autre claire, avec un dégradé entre les deux.

Filtre gris neutre Filtre gris réduisant la quantité de lumière entrant dans l'objectif, sans modifier les couleurs.

Format il existe différents formats de l'image négative suivant les appareils. Petit format (24x36); moyen format (4,5x6 cm,6x6 cm; 6x7 cm), grand format (9x12 cm; 10x12,5 cm ou 4,5 inches; 20x25 cm).

G

Gamme tonale Dégradé de tons entre le noir et blanc contenus dans un négatif ou un tirage.

Grain Apparence visuelle de cristaux d'halogénure d'argent entrant dans les émulsions photographiques. Les films rapides sont naturellement plus granuleux que les lents. Plus le négatif est agrandi, plus les grains deviennent apparent ainsi que dans les zones d'image neutres du tirage.

Griffe Elément situé sur le haut de l'appareil et où l'on insère le sabot du flash; il est muni de contact électriques qui activent le flash quand on le déclenche.

H

Haute lumières Zones très éclairées d'un sujet.

High Key Image dont les tons clairs prédominent. L'effet key peut être augmenté en surexposant légèrement.

I
ISO abréviation pour International Standard Organisation. A remplacé le système ASA. Un doublement d'un nombre ISO (200 à 400 par exemple) donne un résultat équivalent au doublement de la vitesse d'obturation ou de l'ouverture de l'obturateur.
J
K
L
Lampe d'assistance autofocus Lampe de couleur (blanche, verte, orange ou rouge) qui éclaire le sujet pour améliorer la détection de l'autofocus, essentiellement en faible luminosité.

Latitude de pose Variation de l'exposition que permet un film pour des photos qui resteront bien exposées.

Low key Image dont les tons sombres prédominent. L'effet low-key peut être augmenté en sous-exposant légèrement.

Lumière disponible Lumière naturellement disponible lors d'une prise de vue : lumière du jour, pièce éclairée par une fenêtre, sans flash ni lampe.

M
Macrophotographie ou Macro Photographie prise très près de son sujet, à une échelle au moins égale à la taille de l'objet.

Masquage Diminuer la quantité d'exposition reçue par une partie du tirage de la façon à éclaircir cette partie de l'image.

Masque Matériel opaque tenu entre l'objectif de l'agrandisseur et la feuille de papier pour bloquer la lumière formant l'image. Il est utilisé dans le tirage multiple pour éviter que les images se chevauchent et deviennent confuses. Mode Chacun des systèmes d'exposition automatique : mode " priorité diaphragme ", mode " priorité vitesse "...
N
Nombre f Série de nombres trouvée sur la bague de contrôle du diaphragme d'un objectif. Tourner la bague vers le nombre supérieur suivant (de f5,6 à f8, par exemple) diminue la surface d'ouverture du diaphragme de moitié et de moitié l'intensité lumineuse atteignant le film (ou le papier avec l'agrandisseur) et inversement.
O
Objectif à focale fixe Objectif n'ayant qu'une seule distance focale, alors que les zooms ont une distance focale variable.

Objectif macro Objectif utilisé en macrophotographie, il permet la mise au point de très près.

Obturateur Dispositif imperméable à la lumière et s'ouvrant durant un temps donné - déterminé par la vitesse d'obturation - pour laisser la lumière impressionnée les cellules photoélectriques. Plus sa valeur est élevée, plus l'ouverture de l'obturateur est petit.
 

Ouverture voir diaphragme.

P
Perspective Façon de représenter la profondeur et la distance sur la surface à deux dimension de la photo.

Plan photo Il y a différents plans typiques utilisés en photographie ou au cinéma. On peut citer le plan large, un plan (ou cadrage) qui donne de l'espace, permettant d'appréhender l'ensemble de la scène, ou au contraire le plan serré qui laisse pas ou peu d'espace autour du sujet photographié, ne permet pas forcément de situer ce dernier dans son environnement. Mais il y en a plein d'autres encore. (source: Wikipedia)

Planche contact Tirage d'images de la même taille que les négatifs, réalisé en plaçant les négatifs en contact avec le papier et en les exposant à la lumière. Utile pour sélectionner les vues à agrandir.

Portfolio (alias Book ou Press-Book) Ensemble des meilleurs photos d'un photographe ou d'un modèle rassemblées dans un même album. Le contenu du portfolio n'est pas fixe est peut évoluer en fonction des personnes que doit rencontrer le photographe ou le modèle. Un portfolio a un format minimum proche du A4.

Pose B Lorsque la bague de vitesse d'obturation est réglée sur B (pose), l'obturateur reste ouvert tant que le déclencheur est pressé.

Postérisation Tirage ayant des zones de tons faibles nettement délimités, opposés à la continuité naturelle des tons.

Posemètre ou cellule Il mesure la quantité de lumière reçue ou réfléchie par le sujet et indique (ou règle automatiquement) l'ouverture de diaphragme et la vitesse d'obturation à utiliser pour une exposition correcte.

Press-Book Voir Portfolio

Profondeur de champ Zone de netteté acceptable qui s'étend de devant et en arrière du point de mise au point. Elle est variable suivant la focale et l'ouverture utilisées.
Q
R
Retouche Elimination des marques noires ou blanches sur les tirages avec pinceau, crayons, etc...

Réflecteur Toute surface, tout matériau utilisé pour réfléchir la lumière vers le sujet.

Reflex Appareil à visée reflex : un miroir réfléchit dans le viseur, à l'aide d'un prisme, la scène " vue " par l'objectif.
 
S
Sensibilité C'est la plus ou moins grande réactivité du film à la lumière. Elle est exprimée en indice ISO: plus l'indice est élevé, plus le film est sensible ou rapide.

Solarisation Inversion de l'image photographique par surexposition massive. Ce terme est improprement appliqué à l'effet sabattier.

Sous-exposition Ne pas donner assez de lumière au film ou au papier, ayant pour résultat une dominante de tons sombres.

Surexposition Donner trop de lumière au film ou au papier, ayant pour effet de donner un ton pâle de l'image.

T
U
V
Vitesse d'obturation Durée d'ouverture de l'obturateur d'un appareil photo pour permettre à la lumière traversant l'objectif d'impressionner les cellules photo-sensibles. Le sélecteur de vitesse est calibré en fraction de seconde. Changer pour la position suivante double ou réduit de moitié de temps d'ouverture de l'obturateur.

Voilage Soumettre un film ou papier à la lumière sans former d'image. Ceci crée une zone d'égale densité. Le même effet peut être réalisé en exposant le film ou papier à certains produitsou gaz chimiques.

W
X
Y
Yeux rouges Dans les photos prises au flash, surtout les flashs intégrés des compacts, les pupilles du sujet sont rouges.
Z
Petit cours de photographie